Instance régionale de concertation en
persévérance scolaire  et  réussite éducative
 
MONTÉRÉGIE
JPS_banniere_facebook_FINAL_Fr-Trilingue.png

JPS 2022│PROGRAMMATION

WEBINAIRE

POUR DES PRATIQUES PORTEUSES DE SENS EN PÉRIODES DE TRANSITIONS SCOLAIRES

Date : Jeudi 17 février 2022, 9h à 12h

Public : Gratuit et ouvert à toutes et tous 

Lieu : En virtuel

Conférences d'ouverture

Amélie Laroche, agente de développement régional première transition scolaire pour le Comité régional Colibri (CROC) et la Table des services éducatifs de la Montérégie (Table). Dans le cadre de ses fonctions, Madame Laroche a notamment collaboré à la production du Cadre de référence montérégien pour une première transition harmonieuse vers l’école (2018) réalisé conjointement par le CROC, instance de concertation régionale montérégienne en petite enfance, et la Table, réunissant les gestionnaires des services éducatifs des centres de services scolaires membres de la Coopérative régionale de développement pédagogique.

Simon Larose, professeur titulaire et chercheur, département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage, Université Laval. Les champs d’expertise de Monsieur Larose couvrent le développement de l’adolescence et de la période jeune adulte, les trajectoires scolaires et professionnelles des jeunes ainsi que la prévention du décrochage scolaire aux études postsecondaires. Depuis 2000, Monsieur Larose a conduit plusieurs recherches subventionnées sur les thèmes de la transition secondaire-collégial, du mentorat communautaire et scolaire ainsi que de la persévérance scolaire, notamment auprès des étudiants en situation de handicap.

Table ronde

Activité accueillant des responsables de projets œuvrant pour la persévérance scolaire et la réussite éducative en Montérégie :

 

Vincent Larose, directeur des études, Cégep de Granby, représentant la Fondation du Cégep de Saint-Hyacinthe. Le projet Les transitions scolaires et professionnelles en Montérégie - Portrait des meilleures pratiques pour une adaptation réussie a pour objectif de soutenir l’engagement, la persévérance et la réussite éducative des étudiants en procédant à l’inventaire puis à la diffusion des meilleures pratiques facilitant les transitions « écoles secondaires – collèges – universités » ainsi que les diverses transitions vers le marché du travail ou le retour aux études.

Yanick Legault, directeur général, Maison des Jeunes de Varennes. Transit 12-17 a pour objectif d’accroitre le filet de sécurité social des adolescents plus vulnérables de développer des comportements à risque en favorisant le développement de compétences personnelles, sociales et le sentiment d'appartenance, et en portant une attention particulière à 4 transitions identifiées comme étant des opportunités de réussite.

Nancy Pelletier, directrice générale, Centre Prénatal et Jeunes Familles. Les projets Voyager à travers les mots et les sons (volet I et II) et Maman, papa, je rentre à la maternelle ont notamment pour objectifs de promouvoir l’éveil à la lecture, l’écriture et les mathématiques afin de contribuer à une entrée scolaire réussie et d’assurer le bien-être des enfants et de leurs parents dans le processus d'entrée à l'école par l’offre d’ateliers et de rencontres d’apprentissages portant sur différentes thématiques.

Ann Quesnel, conseillère pédagogique, Cégep de Valleyfield, représentant le Centre de services scolaire des Trois-Lacs. Le projet Camp d'été pédagogique propose des ateliers en français et mathématiques pour faciliter la transition secondaire-collégial dans l’objectif d’harmoniser la transition entre les savoirs essentiels acquis au secondaire et les compétences nécessaires à la réussite de programmes au collégial.

SÉRIE D'ATELIERS-DIALOGUES : le sens de la concertation

ATELIER-DIALOGUE 1

RETOMBÉES DES ACTIONS DU MILIEU COMMUNAUTAIRE SUR LES PARCOURS DES JEUNES

Date : Mardi 15 février, 10h à 11h30

Participation : Gratuit et ouvert à toutes et tous les acteurs de la persévérance scolaire et de la réussite éducative  

Lieu : En virtuel

TERMINÉ

Mise en contexte

Que ce soit en luttant contre l’exclusion sociale par un travail de rue, en intervenant auprès des jeunes à risque de vivre de l’itinérance ou de la délinquance, en offrant un milieu de vie aux adolescents leur permettant de faire des apprentissages et de développer leur confiance et leur conscience sociale, il est évident que les organismes communautaires jouent un rôle inestimable dans la société. En effet, « quand les écoles et des partenaires […] communautaires offrent des services et du soutien, des bénéfices mesurables en ressortent » (Deslandes, 2019).

 

Alors qu’on retrouve environ 8 000 organismes communautaires au Québec, et près de 700 dans la région de la Montérégie seulement, ils sont des acteurs essentiels, dont l’ampleur du travail n’est parfois pas assez reconnue. 

 

Il est maintenant temps de mettre en lumière les retombées des actions du milieu communautaires, et plus particulièrement sur le parcours des jeunes. Cet atelier est ainsi l’occasion d’échanger sur les pratiques, sur les besoins concrets identifiés par le milieu et sur le rôle que peut jouer l’IRCM. 

ATELIER-DIALOGUE 2

APPRENDRE AUTREMENT: LA CURIOSITÉ, LE PLAISIR ET L'INTÉRÊT COMME AGENTS MOTIVATEURS FORTS POUR LA PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE DES JEUNES

Date : : Vendredi 18 février, 14h à 15h30

Participation : Gratuit et ouvert à toutes et tous les acteurs de la persévérance scolaire et de la réussite éducative  

Lieu : En virtuel

TERMINÉ

Mise en contexte

Entretenir la curiosité et les intérêts des jeunes pour favoriser leur motivation trouve son fondement dans diverses études et constitue une des recommandations centrales pour agir sur le phénomène de la glissade de l’été. Or, quelles sont les bonnes pratiques pour favoriser le plaisir dans le cadre des apprentissages? Comment créer un environnement propice à la curiosité? Et quelles formes peuvent prendre ces activités pour susciter l’intérêt chez les jeunes? Selon une étude récente menée à l’Université de Montréal en collaboration avec des programmes parascolaires et communautaires : les jeunes aiment s'engager « dans des activités à travers lesquelles personne ne se rend compte que des apprentissages se réalisent » (Rahm, 2020).

Plusieurs projets créatifs et diversifiés ont été initiés et mis en œuvre par des organismes en Montérégie notamment dans le cadre de la glissade de l’été. Ces initiatives mettent en lumière les approches plurielles pour apprendre autrement que nous regroupons ici selon trois axes, soit : des apprentissages faits dans un contexte autre que la classe, des compétences scolaires acquises par l’entremise d’une matière distincte, et des apprentissages liés au savoir-être et au savoir-faire.

Cet atelier est l’occasion d’échanger sur les pratiques, sur les méthodes favorables comme l’essai-erreur et l’exploration, sur les freins et les leviers, et sur les réalités observées par le milieu, notamment.

ATELIER-DIALOGUE 3

COMMENT FAVORISER LA RELATION ÉTUDES-TRAVAIL CHEZ LES JEUNES ET ACCOMPAGNER LEUR EXPÉRIENCE DE DÉCISION DE CARRIÈRE ?

Date : Mardi 22 février, 10h à 11h30

Participation : Gratuit et ouvert à toutes et tous les acteurs de la persévérance scolaire et de la réussite éducative  

Lieu : En virtuel

TERMINÉ

Mise en contexte

Une enquête menée par statistique Canada rapporte qu’en 2021, 61,9% des Québécois âgés de 15 à 24 ans ont occupé un emploi au cours de l’année (Statistique Canada, 2022). Dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre, nous pouvons penser que les possibilités d’emploi seront nombreuses pour les années à venir, et que le pourcentage de jeunes alliant études-travail pourrait augmenter.

 

Il est indéniable que plusieurs jeunes souhaitent, pour des raisons variées, intégrer le marché du travail : tandis que certains souhaitent développer un pouvoir d’achat, d’autres voudront acquérir une expérience ou développer une autonomie.

 

Si les premières expériences de travail peuvent apporter de nombreux bénéfices, la recherche de l’équilibre entre les études et le travail est nécessaire afin de permettre au jeune d’en bénéficier pleinement tout en vivant une réussite académique.

 

Cet atelier-dialogue permettra d’échanger sur les bénéfices et défis que représente la conciliation travail – études ainsi que sur les rôles que peuvent occuper les différents acteurs du milieu comme facilitateur et vecteur important dans la réussite du jeune. Finalement, l’atelier sera aussi l’occasion de discuter de pistes d’action pour accompagner le jeune dans son choix de carrière.

Atelier proposé en collaboration avec Place à l'emploi

Place à l'emploi fait partie du regroupement des CJE de la Montérégie. Ils ont pour mission d'accompagner tout jeune de 15 ans à 35 ans dans la réalisation de son plein potentiel. Ils offrent des services d'accompagnement en recherche d'emploi, choix de carrière, retour aux études, insertion sociale ou démarrage d'entreprise. Place à l'emploi offre également des services en employabilité aux adultes de 35 ans et plus.

ATELIER-DIALOGUE 4 

COMMENT FAVORISER LES APPRENTISSAGES EN LITTÉRATIE CHEZ LES JEUNES ?

Date : Jeudi 24 février, 14h à 15h30

Participation : Gratuit et ouvert à toutes et tous les acteurs de la persévérance scolaire et de la réussite éducative  

Lieu : En virtuel

TERMINÉ

Mise en contexte

Bien que toutes les études démontrent que la littératie est un facteur de réussite scolaire, de persévérance et d’accomplissement, il n’en demeure pas moins vrai que plusieurs défis sont à relever collectivement. Actuellement le contexte social, culturel et éducatif est annonciateur de difficultés à l’égard de la littératie chez les jeunes et les adultes au Québec. Pourtant, nous connaissons une ère numérique porteuse d’accessibilité à la culture qui interpelle quotidiennement les enfants, les jeunes et les adultes au niveau de leurs habiletés, goûts, intérêts ou désintérêts sans compter la nécessité fonctionnelle de l’usage de la lecture.

Les organismes sociaux, communautaires, scolaires et municipaux de la Montérégie ont toujours été présents et soucieux de cette question. Au-delà des constats préoccupants sur l’analphabétisme fonctionnel, de la stimulation jugée insuffisante chez les tout petits, les alertes à l’égard de la démotivation des jeunes face à la lecture, le rôle des parents, la valorisation de l’école, l’IRCM propose un espace de dialogue aux divers intervenants de la Montérégie pour mutualiser nos efforts autour de trois défis actuels : donner le goût de la lecture, soutenir les parents et contrer l’analphabétisme fonctionnel. Ces trois pôles de discussion permettront aux participants d’échanger sur les pratiques et les besoins actuels en littératie. 

Atelier proposé en collaboration avec Alain Tardif

Directeur adjoint des Services éducatifs du Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs

ATELIER-DIALOGUE 5

SENSIBILISATION AUX QUESTIONS INTERCULTURELLES POUR DES PARCOURS PORTEURS POUR TOUTES ET TOUS

Date : Vendredi 25 février, 14h à 15h30

Participation : Gratuit et ouvert à toutes et tous les acteurs de la persévérance scolaire et de la réussite éducative  

Lieu : En virtuel

TERMINÉ

Mise en contexte

On nous a demandé de te jaser des savoirs essence-ciel au sujet de nos différentes réalités quant aux questions interculturelles dans nos milieux. En plus de nous demander de t’en jaser, on nous a donné carte blanche sur le « quoi » et le « comment ». Tu imagines notre joie…

 

Nous t’offrons donc, sur un plat tôt d’hors gens, ce que nous avons retenu de nos années de travail sur le terrain. Le gars du système francophone et le gars du système anglophone qui, dans un chassé-croisé des plus signifiant, vont t’emmener ailleurs voir ce qui est porteur pour tous.

 

Élèves immigrants, adultes en besoin de reconnaissance des acquis, communautés autochtone, langues parlées, augmentation de la population issue de l’immigration, croyances, choc culturel, et tellement plus.

Une heure et demie sur les petits quelques choses qu’on ne retrouve pas dans les livres, qu’on grapille au fil du temps et des chemins par-courus.  Avec plus de 40 ans d’expériences à nous deux derrière la cravate, c’est pas les histoires qui manquent.  Et puis?  T’embarques?

– Patrick Rajotte et Chuck Halliday

Atelier proposé en collaboration avec Patrick Rajotte, agent de soutien aux collaborations école – familles immigrantes, Centre de service scolaire des Grandes-Seigneuries et Chuck Halliday, coordonnateur à la communauté et aux entreprises, Commission scolaire New Frontiers.

Activité du Réseau québécois pour la réussite éducative

RENDEZ-VOUS VIRTUEL AVEC LAURENT DUVERNAY-TARDIF ET SES INVITÉS

Date : Mercredi 16 février, 13h à 14h

Participation : Élèves de 11 à 14 ans  

Lieu : En virtuel

RENDEZ-VOUS VIRTUEL AVEC LAURENT DUVERNAY-TARDIF ET SES INVITÉS

Date : Mercredi 16 février, 14h15 à 15h

Participation : Élèves de 15 à 17 ans  

Lieu : En virtuel